HRC41 l L'ONU renouvelle le mandat de protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre

12.07.2019

Encore une victoire historique, non seulement pour les communautés d’orientations sexuelles et d’identités de genre diverses, mais pour l’humanité dans son ensemble : lors d'un vote décisif, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a adopté une résolution visant à renouveler le mandat de l'Expert indépendant spécialisé dans la protection contre la violence et la discrimination sur la base de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre (OSIG).

Read this article in English

Lea el artículo en español aquí

La résolution a été adoptée par un vote favorable de 27, 12 votant contre et 7 abstentions.

La campagne appelant le Conseil à renouveler le mandat de cet Expert indépendant des Nations Unies a été soutenue par 1 312 organisations non-gouvernementales de 174 États et territoires.

«C’est encore une victoire historique, non seulement pour les communautés d’orientation sexuelle et d’identité de genre diverses, mais pour l’humanité dans son ensemble», ont déclaré Paula Sebastiao de Arquivo, de Identidade Angolano en Angola, et Simran Shaikh, coordinatrice pour l’Asie du projet Trans Respect versus Transphobia, au nom de 60  groupes de défense des droits humains du monde entier. «Suite à l'appel d'un nombre record d'organisations de toutes les régions imaginables, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a réaffirmé son engagement à lutter contre la discrimination et la violence fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre, et a rappelé à tous les États leurs obligations vis-à-vis de ces communautés.»

Créé en 2016, l'Expert indépendant des Nations Unies sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre a bénéficié de l'appui d'un nombre toujours croissant d'États de toutes les régions du monde. La résolution visant à créer et à renouveler le mandat a été présentée par un groupe de sept pays d'Amérique latine - Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Mexique et Uruguay.

«Le renouvellement de ce mandat montre à quel point le soutien des États membres des Nations Unies pour lutter contre la violence et la discrimination à l’égard des personnes ayant des orientations sexuelles et identités de genre diverses a considérablement augmenté», ont déclaré les militante.x.s de ‘la semaine de plaidoyer’ pour les personnes trans dans les Nations Unies. «L’Expert indépendant est essentiel pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les violations spécifiques et les défis auxquels sont confrontées les personnes trans et d’identités sexuelles diverses dans toutes les régions». 

Bien que le processus de renouvellement ait dû surmonter 10 amendements hostiles, la résolution réaffirme le caractère universel du droit international des droits humains.

«L’existence d’un mécanisme onusien des droits humains spécifiquement chargé d’examiner les questions relatives à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre est cruciale pour que nos communautés soient entendues au niveau mondial», a ajouté Ryan Silverio, du Caucus ASEAN SOGIE des Philippines. «Si la communauté mondiale est vraiment déterminée à ne laisser personne de côté, elle doit s’attaquer sans hésiter à la violence et à la discrimination auxquelles nous sommes confronté.ex.s. Les lois criminalisant nos identités et nos actions sont injustes et ne devraient plus être tolérées».

L’Expert indépendant des Nations Unies chargé de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre a pour mission d’évaluer l’application du droit international relatif aux droits humains, en s’adressant aux États et en collaborant avec d’autres mécanismes régionaux et onusiens de lutte contre la violence et la discrimination. Grâce aux travaux de ce mandat depuis 2016, les conséquences de la criminalisation des relations homosexuelles et du manque de reconnaissance juridique du genre, l’importance de la collecte de données spécifique aux communautés SOGI, et des exemples de bonnes pratiques pour la prévention de la discrimination ont été mis en lumière à l’échelle mondiale, grâce à des visites en Argentine, en Géorgie, au Mozambique et en Ukraine.

"Un nombre record d'organisations de toutes les régions imaginables ont demandé le renouvellement du mandat de l'Expert indépendant », a déclaré Tess McEvoy, responsable de programme au Service International pour les Droits de l'Homme (ISHR). «Son travail vital pourra continuer et contribuera à rendre nos sociétés plus justes, égales et inclusives. À ISHR, nous sommes très fièr.es d’avoir participé à ce processus, avec plusieurs de nos alumni», a poursuivi Helen Nolan, responsable de programme à ISHR.

Nous espérons que tous les gouvernements coopéreront pleinement avec cet Expert indépendant des Nations Unies dans ce travail crucial visant à créer un monde sans violence et sans discrimination pour tout.ex.s, sans distinction sur la base de l'orientation sexuelle ni sur d'identité de genre.

«Nos communautés ont connu à la fois des victoires fondamentales et des revers alarmants ces dernières années», a déclaré Manisha Dhakal de la Blue Diamond Society du Népal, co-présidente d’ILGA Asie. «Dans ce climat politique et social difficile, la présence d’un expert capable de favoriser le dialogue et d’aider les États à adopter des politiques plus inclusives revêt une importance fondamentale.»

Pour plus d'information, contacterTess McEvoy t.mcevoy@ishr.ch ou Helen Nolan h.nolan@ishr.ch

 

Organisations signataires de la déclaration :

42 Degrees

ABGLT - ASSOCIAÇÃO BRASILEIRA DE LESBICAS, GAYS, BISSEXUAIS, TRAVESTIS, TRANSEXUAIS E INTERSEXOS

Accountability International

Amnesty International

ARC International

ASEAN SOGIE Caucus

Asia Pacific Transgender Network (APTN) 

Asistencia Legal por los Derechos Humanos A.C. (ASILEGAL)

Asociación OTD Chile

Caribe Afirmativo

çavaria

CHOICE for Youth and Sexuality

COC Nederland

Colectivo Alejandria

Comunidad Homosexual Argentina (CHA)

Conurbanes por la Diversidad- Argentina

Egale Canada

Equality Australia

ERA - LGBTI Equal Rights Association for Western Balkans and Turkey

Fundación Afrodescendiente por las Diversiades Sociales y Sexuales - SOMOS IDENTIDAD

Fundacion Arcoiris por el respeto a la diversidad sexual

Fundación Reflejos de Venezuela

GATE 

Gender DynamiX

GIN-SSOGIE

Haus of Khameleon 

Helsinki Committee for Human Rights of the Republic of Macedonia 

Human Rights Awareness and Promotion Forum

Human Rights Law Centre

ILGA Asia

ILGA World

ILGALAC - Asociación Internacional de Lesbianas, Gays, Bisexuales, Trans e Intersex para América Latina y El Caribe

International Family Equality Day

International Bar Association's Human Rights Institute (IBAHRI)

International Service for Human Rights

Iranti

Korean Lawyers for Public Interest and Human Rights (KLPH)

Las Reinas Chulas Cabaret y Derechos Humanos AC 

LGBTI Support Center 

LSVD Lesbian and Gay Federation in Germany

Namibia Diverse Women's Association (NDWA)

ODRI Intersectional rights

OutRight Action International

Pacific Human Rights Initiative

People's Matrix

People's Solidarity for Participatory Democracy

Planet Ally

Red Latinoamericana GayLatino

REDTRANS Nicaragua

RFSL, the Swedish Federation for LGBTQ Rights

RFSU

RWS - India's Diverse Chamber 

Stichting NNID

Synergía - Initiatives for Human Rights

The International Institute on Race, Equality and Human Rights 

the Transgender Liberation Front(abbr. TLF)

Trans Pasefika

TransAction (Aotearoa / New Zealand)

Valientes de Corazón Ecuador 

Young Queer Alliance

Photo: ISHR

Category:

Region
  • Asia
Topic
  • United Nations
Mechanism
  • Committee on the Elimination of Racial Discrimination (CERD)
  • Office of the High Commissioner for Human Rights (OHCHR)
  • UN Human Rights Council
Country
  • China